Non classé

STIMULER SA MEMOIRE C’EST FACILE

MEMOIRE APATHIQUE ► pas de panique

Mince, j’ai oublié mon code de CB ! Mais où ai-je posé mes clés ?  Mais qu’est ce que je suis venue chercher dans cette pièce ?
Pas de panique ! Ces troubles mnésiques sont généralement bien anodins.
En fait, pour des raisons multifactorielles, notre mémoire est devenue apathique et a juste besoin d’être stimulée pour retrouver plus de souplesse et de vivacité.
Faisons ensemble l’état des lieux et la restauration.
Stimuler sa mémoire c’est facile.

Le POURQUOI des trous de mémoire

Ça va vous rassurer ça :

L’oubli est nécessaire pour l’équilibre du cerveau, permettant à ce dernier de sélectionner les informations qui peuvent être éliminées de façon à ne stocker que les informations utiles.

Ameli.fr

L’inattention

En réalité, ces oublis sont souvent liés à de l’inattention,  à  un manque de concentration. On exécute des gestes mécaniques tout en pensant à autre chose, tout en étant déjà ailleurs. Nous sommes rarement dans l’instant présent car notre cerveau est soumis à tellement de stimuli via les écrans, qu’il est parfois un peu noyé pour peu que d’autres facteurs entrent en jeu.

 D’autres responsables ?

médicaments
  • Les médicaments comme les somnifères ou les anxiolytiques peuvent altérer les capacités de mémorisation ;
  • Une fatigue importante, le stress, un état anxieux, un choc émotionnel, des conditions de vie difficiles… ;
  • Le manque de sommeil.

(D’autres facteurs de santé sont impliqués mais non traités dans cet article)

Les SOLUTIONS pour stimuler la mémoire

Si vous voulez aller plus vite, cliquez sur la rubrique qui vous intéresse

La pleine conscience pour renforcer la concentration

La pleine conscience consiste à prêter attention au moment présent.
Vous avez déjà pratiqué la pleine conscience sans vous en rendre compte.
Là il faut juste accentuer le trait : Commencez avec les gestes du quotidien.

Obligez-vous le plus souvent possible à
vous focaliser sur le geste que vous êtes en train de faire.
Comme si vous vous observiez.

Cet exercice vous permettra de forcer votre attention et de renforcer votre concentration

La méditation pour la force mentale

méditation

Ce n’est pas si facile que ça de méditer et beaucoup diront, « je n’y arrive pas » ce n’est pas grave. Essayer, c’est déjà bien ! 5mn c’est déjà bien !

  • Commencez par fermer les yeux ;
  • Inspirez par le nez lentement ;
  • Visualisez le trajet de l’air, des narines jusqu’à votre abdomen qui se gonfle légèrement, sans forcer à outrance ;
  • Sentez l’air circuler dans votre corps comme un vent de bien-être qui oxygène vos cellules ;
  • Puis suivez le trajet de l’expiration, de l’abdomen jusqu’aux narines et au delà des narines ;
  • Autant de fois que vous en avez envie ;
  • Si une pensée vient vous troubler, accueillez là sans jugement et laissez la repartir ;
  • Rien que ça,  c’est déjà très très bien. Même au bout de 5 mn vous sentirez un bien-être.

Stimuler sa mémoire et son attention en se divertissant

  • JOUER à des jeux tout simples comme le scrabble, les échecs, les questions/réponses, les mots croisés, sudoku etc… le principal étant de changer régulièrement pour éviter les habitudes.
  • RECITER, CHANTER chaque semaine une nouvelle poésie ou les paroles d’une chanson que l’on aime et se les répéter chaque jour jusqu’à les retenir parfaitement
  • APPRENDRE une nouvelle langue : L’italien vous en aviez toujours rêvé ? allez y lancez-vous !
  • DESSINNER
  • ECRIRE chaque soir les évènements marquants de sa journée. Faire l’effort de s’en souvenir.
  • LIRE tout simplement.

ET SURTOUT FUIR LES INFORMATIONS ALARMISTES
qui n’apportent que confusion, crainte, doute, méfiance et angoisse.
Le terrain idéal pour les fuites de mémoire.
Le cerveau sature et se met en mode rétrograde.

Faites vous plaisir !

La mnémotechnique c’est judicieux pour se souvenir

  • Associez des images,
  • des sons,
  • des raccourcis (Vous connaissez déjà les conjonctions de coordination : Mais où et donc Ornicar ?)
  • Enoncer à voix haute les gestes que vous faites. Ex : Bon ! je pause mes clés dans l’entrée !
  • Le fait de formuler à voix haute, permet d’ancrer un évènement.

C’est un peu comme se parler à soi-même mais on dépasse cela, ce qui compte c’est de rebooster votre capacité mémorielle.

Casser la routine

Le cerveau se nourrit de nouvelles expériences pour produire des connexions entre les neurones. Les habitudes et les routines l’endorment. Il ne cherche plus à s’adapter à de nouvelles situations. Il ne cherche plus à travailler, « il est habitué comme ça ».  

Faites vous des surprises ! Essayez par exemple de changer d’itinéraire pour aller d’un lieu à un autre, à l’aller comme au retour.

Dormir pour mieux retenir

C’est la nuit que le cerveau enregistre les informations sur son disque dur !

Si vos nuits sont trop courtes ou votre sommeil de mauvaise qualité, votre forme est altérée, la fatigue s’installe et les neurones sont moins performants.

Là encore, essayez de casser vos habitudes. Si vous avez tendance à rester devant l’écran très tard, essayez un ou deux soirs de suite de vous glisser dans votre lit avec une lumière tamisée et une douce musique, ou une méditation ou un roman facile à lire. Petit à petit vous allez reprendre un rythme de sommeil plus régulier.

Des expériences ont montré que dormir améliore la mémorisation, et ce d’autant plus que la durée du sommeil est longue. A l’inverse, des privations de sommeil (moins de 4 ou 5 heures par nuit) sont associées à des troubles de la mémoire et des difficultés d’apprentissage.

inserm

La sieste parking

La sieste est bénéfique pour la mémorisation
Une micro sieste de 15 à 20 mn,  permet de récupérer jusqu’à 1 heure de sommeil.

Bouger son corps pour des neurones plus forts

Vous auriez imaginé que bouger son corps stimulait les méninges ?

Eh bien, Plusieurs études épidémiologiques ont prouvé  qu’au moins 30mn d’exercice physique par jour permettent une bonne oxygénation cérébrale, stimulent l’apprentissage, la concentration et la mémorisation.

Donc à nous les marches rapides, les travaux de jardins, le vélo, le yoga etc…

C’est donc le moment de tester ce sport qui vous a toujours attiré et que vous n’avez jamais eu le temps de pratiquer.

ALIMENTATION

Vous aimez le sucré ? Votre cerveau aussi ! OUI MAIS

Pour fonctionner, le cerveau a besoin de glucose, c’est son carburant.
Il faut donc consommer des glucides. Privilégier ceux à  index glycémique bas comme le pain complet, riz complet, lentilles, pommes de terre vapeur, les fruits comme la banane, les pruneaux… Vous trouverez sur internet la liste des glucides à indice glycémique bas.

Evitez les sucreries (les sucres rapides) car elles peuvent entraîner un processus de réaction que le cerveau ne supporte pas, entraînant fatigue et baisse de l’attention. Tout le contraire de ce que l’on cherche

Des noix

Observez une noix ….. 2 hémisphères qui ressemblent à un cerveau ! Est-ce une coïncidence si les noix ont pour propriété de stimuler la mémoire et assurer le bon fonctionnement du cerveau ? Une petite poignée par jour à la place des cacahuètes de l’apéro et vous faites d’une pierre 2 coups.

Des poissons gras pour les omégas 3

Il est gourmand ce cerveau, il lui faut aussi des omégas 3.
Ces graisses sont indispensables pour un fonctionnement optimal. Une carence en O3 pourrait altérer les fonctions cognitives et provoquer des troubles de la mémoire.

Les poissons gras des mers froides sont une des meilleures sources en oméga3 avec l’huile de foies de poissons des mers froides, de colza et l’huile de noix.

De l’eau, de l’eau, de l’eau

On oublie souvent de boire dans la journée et parfois même, on ne ressent même pas la soif.
La déshydratation arrive très vite sans même s’en rendre compte or le manque d’eau affecte immédiatement l’attention, la concentration et la mémoire.

Donc buvons environ 1litre ½ d’eau par jour. En plus des tisanes ou café.

PLANTES ET COMPLEMENTS DE CIRCONSTANCE

Oméga 3

J’aime bien les produits de ce laboratoire mais il y en a d’autres comme Unae et Aragan etc…

Le bouquet garni de l’aroma

Romarin et Laurier noble, souvenez vous, je vous en avais parlé dans ma vidéo. cliquez ICI ma vidéo,

Le ROMARIN

Connu pour ses vertus digestives mais saviez vous que c’est un exceptionnel stimulant intellectuel ?
Qu’il renforce la concentration et l’attention ?

le LAURIER NOBLE

Outre ses propriétés antibactériennes et antivirales,

  • il favorise le développement de la créativité,
  • donne du courage,
  • de l’inspiration,
  • augmente la capacité de concentration,  
  • redonne confiance en soi
  • et aide à dépasser ses limites. 

La plante des vainqueurs
Pour la petite histoire, saviez-vous que baccalauréat vient de Bacca (baies) lauréat (laurier)
La couronne que portaient les romains en signe de réussite était faite de laurier.

On utilisera ces 2 plantes en OLFACTION sous forme d’huiles essentielles

Consultez les mises en gardes ICI

  • Romarin 1.8 cinéole : (Rosmarinus officinalis CT cinéole) déconseillé chez les asthmatiques.
  • Laurier noble (laurus nobilis

RESPIRER directement, lentement, au dessus du flacon,
l’une OU l’autre huile essentielle, en alternance
2 fois dans la journée
5 jours sur 7 par exemple

Ou bien en diffusion : 2 gouttes de chaque HE (suivre les indications suivant la marque de votre diffuseur) DIFFUSER pendant 5 mn par jour.

Des tisanes

L’arbre aux mille écus
Le ginkgo biloba agit sur la microcirculation cérébrale,
il stimule la mémoire,
aide à la concentration et au raisonnement..

Ginkgo biloba

Vous pouvez y adjoindre du romarin feuilles (vertus ci-dessus) Evitez le Romarin le soir.

Ces 2 plantes peuvent se prendre en tisane à raison de 1 CS rase (pas bombée) de chaque plante dans ½ litre d’eau frémissante. Laissez infuser 5 mn à couvert et buvez dans la journée

l’Ayurveda au service de vos neurones

2 plantes ayurvédiques testées, approuvées et adoptées

CENTELLA ASIATICA connu aussi sous le nom de Gotu Kola

centella asiatica
  • Revitalise le cerveau ;
  • Favorise la concentration ;
  • Améliore la mémoire ;
  • Vivacité intellectuelle.

BACOPA MONNIERI (Brahmi)  plante de la sagesse 

  • Est considéré comme favorisant la longévité ;
  • Accroît la vivacité des réflexes et de l’esprit ;
  • Augmente la capacité d’apprentissage.

Ces 2 perles de l’Ayurveda se trouvent sous forme de gélules, les posologies figurent sur les emballages. Le laboratoire Ayurvana commercialise de très bons produits.

Et la gemmothérapie elle nous offre quoi ?

Le bourgeon de Ginkgo existe

Toujours les mêmes propriétés mais en plus puissant que la feuille.
Puissant antioxydant avec des propriétés neuroprotectrices. Il aide à lutter contre la perte de la mémoire.

Macérât de bourgeons d’Aulne glutineux

Grâce à son rôle de fluidifiant sanguin, il va avoir une action bénéfique sur le vieillissement du cerveau, sur la mémoire, la concentration et il a également une action sur les migraines (sauf hépatiques).

De saint Hilaire

Les posologies sont indiquées sur les emballages

N’oublions pas l’étonnante réponse homéopathique

L’homéopathie à ceci, qu’elle s’adapte à un profil bien particulier, bien précis.

Si j’aborde brièvement l’homéopathie,
c’est pour vous donner l’envie
d’explorer cette piste très intéressante
Un homéopathe vous dira quel est votre profil personnel
et quelles sont les molécules et la dilution en adéquation.

granules homéopathiques

Je vous indique 2 remèdes ci-dessous juste pour l’exemple ;
demandez confirmation et la posologie à votre pharmacien.

  • Trous de mémoire suite à un ralentissement général de votre organisme :
    Baryta Carbonica 9 CH
  • Démotivation, fatigue intellectuelle, perte d’intérêt :
    Phosphoricum acidum 7 CH

Allez, 1 petite dernière pour la route !

Un allié de taille : le Magnesium

Selon les chercheurs, le magnésium optimise la plasticité du cerveau à tous âges. Cela signifie que le cerveau s’adapte et créé des connexions, améliorant ainsi l’apprentissage et la mémoire.

En complément alimentaire, préférez du citrate de magnésium ou du bisglycinate de magnésium qui sont les 2 formes les mieux absorbées et les mieux tolérées sur le plan intestinal.

LES CONTRE INDICATIONS

  • HUILES ESSENTIELLES : je vous invite à vérifier les précautions de base  ICI
  • ROMARIN 1.8 cinéole : Déconseillé en cas d’asthme et en plus des précautions de base, il est contre indiqué dans le bain en cas d’hypertension. Toujours diluer dans une huile végétale pour application cutanée.
  • LAURIER NOBLE : En plus des précautions de base ICI, l’utiliser diluée dans une huile végétale d’abricot si votre peau est sensible. 1 goutte d’HE pour 2 gouttes d’HV
  • GINKGO BILOBA : Le ginkgo biloba a un effet fluidifiant du sang. Je vous conseille FORTEMENT de consulter la liste des conseils et contre indications ICI et dans ces cas , Il faudra minorer la dose :
  • En tisane : 1 tasse par jour (pris seul)
  • Si on prend une tisane en synergie de plantes, on pourra aller jusqu’à 2 tasses.
  • Et en macérât de bourgeons : réduire à  la dose également, demandez conseil à votre professionnel de santé. Un naturopathe par exemple.
  • AULNE GLUTINEUX : le macérât d’aulne a un effet microcirculatoire. On fait attention quand on prend des anticoagulants. Voir ICI les précautions d’emploi.
  • CENTELLA serait contre indiqué en cas de maladie du foie donc attention au dosage, voir avec votre professionnel de santé
  • BACOPA serait contre indiqué en cas d’hyperthyroïdie, donc attention de bien respecter les dosages, voir avec votre professionnel de santé.
  • L’HOMEOPATHIE sera sous confirmation ou conseil de votre pharmacien et/ou de votre homéopathe.

On ne prend pas tout en même temps bien sûr.

Commencez par UNE forme galénique (c’est à dire poudre ou tisane ou gélule ou granules) en 1ere cure.
Continuez avec une nouvelle cure (après une fenêtre thérapeutique d’une semaine par mois) en alternant les formes galéniques.

Par exemple : 21 jours de tisanes ► 1 semaine de repos ► 21 jours de gemmothérapie ►1 semaine de repos etc…….

Eh bien avec ça vous allez PERFORMER mes amies !

comme d’habitude,
on partage, on partage, on partage !

on commente, on commente, on commente
► tout en bas de cet article
► ou via la page contact ICI

A BIENTÔT

sources : ameli.fr ; inserm ; psychomedia ; doctissimo ; futura sciences ; santemagazine ; esantementale ; Académie de la phytothérapie Caroline Gayet ; Le grand guide de l’Aromathérapie Aude Maillard ; Optimisez votre santé grâce aux compléments alimentaires Dr Dominique Rueff ; Bible de l’homéopathie Albert Claude Quemoun

L’ensemble des conseils présents sur ce blog sont à titre d’information et de partage. Ils constituent des informations d’ordre général ne tenant pas compte de la situation personnelle de chacun, les résultats mentionnés n’étant donc pas garantis. Ils sont tirés des formations que j’ai suivies, de mes expériences, d’ouvrages et sites Internet de référence en homéopathie, aromathérapie et phytothérapie, pratiques sportives et spirituelles, thérapies alternatives entre autres. Toutefois, ces informations ne se substituent pas à un diagnostic ni une consultation auprès d’un professionnel de la santé qui doit être votre première démarche.  L’auteure de ce site se dégage de toute responsabilité quant à la façon dont ces informations seraient interprétées ou détournées par le visiteur de ce blog. L’auteure de cette page ne pratique à aucun titre une profession médicale et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs

Sur quel réseau social préfères tu partager ? :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

6 Commentaires

  1. Super merci Marie pour ce bel article, qui est riche par la variété des suggestions… Bravo pour ton approche holistique qui ?n’est pas qu’un mot!

  2. Merci beaucoup pour ces conseils qui je suis sûr vont m’aider car je suis très tête en l’air !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.