|

HUILES ESSENTIELLES

DANGEROSITE – PRECAUTIONS ET CONTRE INDICATIONS DES HUILES ESSENTIELLES

Les huiles essentielles (HE) ont le vent en poupe, on en parle de plus en plus et on en trouve de plus en plus. Elles ont fait leur entrée dans plusieurs hôpitaux, des maisons de retraite, des salles d’attentes de dentistes etc… Mais pourquoi parle t’on de dangerosité des huiles essentielles alors ? Eh bien, parce qu’elles sont souvent vendues sans conseils d’utilisation ni informations sur leurs risques toxiques. Elles sont donc souvent mal utilisées, donc avec des risques. Par conséquent, il faut se documenter sur les précautions d’emploi et les contre indications.

Ces risques on va les aborder dans cet article afin de dédramatiser. Ce n’est pas une encyclopédie mais un éveil, une prise de conscience, une approche.

Certaines huiles ont « des capacités antimicrobiennes et antivirales. Elles vont détruire les bactéries et empêcher les virus de se fixer sur les cellules »,

Jacques Fleurentin, pharmacien et auteur du livre  Du bon usage de l’aromathérapie .

Pourquoi aborder les huiles essentielles par des mises en garde ?

Ma motivation est guidée par le fait que je constate beaucoup d’incompréhension et d’erreurs dans l’usage de ces huiles. Elles sont puissantes, il convient de les utiliser en toute conscience (l’étymologie de conscience est « cum scientia » qui signifie : avec savoir) pour profiter pleinement et sereinement de tous leurs bienfaits. Et je vous garantis que c’est un pur bonheur !

LAURIER ROSE attention danger, plante toxique
Le laurier rose

Le laurier rose : Attention danger !

Le laurier rose, tout le monde connait, non ? C’est un très bel arbuste au feuillage dense, vert foncé et aux fleurs roses ou blanches. J’aime beaucoup, il m’évoque les vacances ….

Eh bien, cette si séduisante plante a la particularité d’être très toxique ! En effet, elle contient des alcaloïdes, dont le principal, l’oléandrine, est un cardiotonique proche de la digitaline. Ces substances toxiques en plus des effets puissants sur le cœur peuvent provoquer des brûlures chimiques en cas de contact cutané. Le port de gants est conseillé lors de la taille ou de toute manipulation.

Et pourtant, on peut trouver cette beauté dans de nombreux jardins privés et publics. Je suis sûre que beaucoup de personnes ignorent qu’elles caressent au passage des feuilles et des fleurs qui peuvent s’avérer toxique.

Centre anti poison Lille et Centre anti poison animal

Eh oui, naturel ne veut pas dire sans dangerosité !

Voilà où je veux en venir :

Normalement on devrait toujours lire la notice des médicaments qui nous sont prescrits, y compris les basiques.  Y compris ceux que l’on a toutes dans nos pharmacies comme l’aspirine, l’ibuprofène et paracétamol. Ceux que l’on prend en automédication. Peut être le savez-vous déjà mais ceux-ci ne sont pas sans danger si les conditions d’utilisation ne sont pas respectées.

Les produits naturels, c’est pareil !

Tout est poison et rien n’est poison; c’est la DOSE qui fait un poison.

Paracelse

Si j’avais une règle à donner et à laquelle on ne devrait  jamais déroger : c’est de toujours se documenter sur les contre indications, les précautions d’utilisation et les dosages de quelque médication que ce soit, chimique ou naturelle.

Bon OK, mais quel rapport avec les huiles essentielles ?

Vous l’avez compris, je suis une adepte depuis bien longtemps mais avant de les utiliser je me suis très largement documentée et formée.

Aussi, si vous envisagiez  l’automédication avec les HE  je vous engage à vous instruire également sur le sujet. Soit lire des livres, soit suivre des ateliers de formation sérieux. Pour ma part, je m’engage à toujours intégrer les mises en garde pour chaque piste que je vous indiquerai. Ceci afin que vous puissiez les utiliser en toute sécurité. Ce qui bien sûr, ne vous empêchera pas de cultiver votre curiosité pour en savoir d’avantage.

Les huiles essentielles, lorsqu’elles sont bien utilisées, dans les règles de l’art, dans le respect des indications et contre indications, n’ont pas d’effets secondaires. Elles vont vous surprendre par la puissance et l’efficacité dont elles sont détentrices.

Je sais que beaucoup d’entre vous n’aiment pas les articles trop longs, je ne vais donc pas vous faire un cours magistral mais vous donner les principales mises en garde.

Précautions d’emploi des médicaments

Vous avez sûrement déjà lu la notice d’un médicament ? Vous savez, le papier plié en 12 qui se met en boule au fond de la boite quand on essaie de ranger la plaquette de cachets. Sur cette notice vous avez la liste des effets secondaires. Pour certains médocs c’est si impressionnant qu’on finit par replier ce papier comme on peut (c’est là qu’il finit en boule au fond de la boite). Puis on prend ce médicament….. puisqu’on nous l’a prescrit !

Alors, le but de cet article étant de vous informer sur la DANGEROSITE DES HE, la suite sera donc une série de mises en garde et contre indications.

Non ne partez pas ! N’ayez pas peur !

Ne partez pas ! Restez avec moi ! N’ayez pas peur !

Au contraire car c’est justement pour que vous ayez le reflexe de vérifier :

  • l’éventuelle toxicité d’une HE
  • dans quels cas et pour quel profil elle est déconseillée
  • sa voie d’administration
  • les dosages
  • pour pouvoir l’utiliser sans risque et sans effet secondaire.  

Je suis là pour vous guider. Je peux également vous conseiller des ouvrages pour compléter votre apprentissage ou vos connaissances.

attention
attention

Précautions d’emploi des Huiles Essentielles

  1. Si vous voulez utiliser les HE en traitement thérapeutique, vous devez au préalable, avoir fait établir un diagnostic par un professionnel de santé. Ensuite un aromatologue vous donnera ses conseils aroma. Je peux vous indiquer une aromathérapeute de renom, docteur en pharmacie.
  2. Les HE sont très puissantes, ce n’est pas du parfum, on les utilise avec précaution et discernement ;
  3. Une femme enceinte ou allaitante ne devrait jamais s’automédiquer. Plusieurs HE lui sont contre indiquées. Il convient donc de prendre conseil auprès d’un aromathérapeute reconnu ou auprès d’un pharmacien aroma ;
  4. Pour les enfants de moins de 8 ans, la même règle s’applique. Certaines HE douces peuvent cependant être utilisées de façon ponctuelle sur conseil d’un aromatologue ;
  5. Pour un épileptique, la même règle s’applique ;
  6. Pour un asthmatique, toujours se documenter sur les HE à proscrire ;
  7. Un hypertendu devra également toujours vérifier au préalable, les éventuels effets d’une HE sur la tension ;
  8. Les personnes ayant des antécédents de cancer hormono dépendants devront également toujours vérifier la compatibilité d’une HE avant utilisation ;
  9. Les personnes ayant déjà un traitement médicamenteux important, devront prendre un avis auprès d’un professionnel de la santé. Les HE peuvent être un excellent complément d’un traitement mais ne sauraient se substituer au traitement médical en cours sans l’avis du médecin. Renseignez vous sur les contre indications et les effets indésirables possibles entre les médicaments et les HE. Si votre médecin n’est pas formé à l’aroma, rapprochez vous d’un aromathérapeute certifié. Je peux vous indiquer une aromathérapeute exceptionnelle ;
  10. On évite d’incorporer des HE dans des masques à l’argile. Il vaut mieux privilégier un hydrolat ;
  11. Les huiles essentielles ne sont pas solubles dans l’eau, ne cédez pas à l’envie d’en mettre dans votre bain, les gouttes resteraient en surface et risqueraient de vous brûler. Dans ce cas elles doivent être mélangées avec un dispersant.

On ne met jamais une huile essentielle :

  • Ni pure sur la peau (sauf pour certaines, dans certains cas et dans des conditions particulières. A chacune de mes recommandations, ce sera spécifié)
  • Ni  dans le nez
  • Ni dans  les oreilles
  • Ni dans les yeux
  • Ni sur les muqueuses
  • Ni sous cutanée

Réactions allergiques aux huiles essentielles

Certaines personnes sont tout simplement allergiques à certaines HE et de ce fait ne peuvent les utiliser :

  • allergie cutanée : faire un test avec une trace d’huile essentielle pure (sauf pour les huiles dermocaustiques qui seront toujours diluées à 10% dans une huile végétale) dans le pli du coude, 2 fois de suite à quelques minutes d’intervalle. La réaction allergique peut être immédiate ou se révéler dans les 2 jours. En cas de réaction immédiate, passez de l’huile végétale abondamment sur la partie test.
  • allergie respiratoire : je me souviens d’une amie qui avait du mal à supporter la puissance aromatique des HE et s’est retrouvée incommodée au point d’être nauséeuse.

Dangerosité et contre-indications – Certaines HE sont :

Dermocaustiques : 

A l’état pur, quelques HE peuvent provoquer des brûlures. Ces HE  seront donc obligatoirement diluées dans de l’huile végétale à des dosages suffisants pour les applications cutanées.  ATTENTION : si vous avez appliqué une HE irritante ou à fortiori dermocaustique sur la peau ou dans  l’œil il faut verser dessus tout de suite de l’huile végétale en grande quantité pour l’éliminer . MAIS SURTOUT PAS D’EAU

Photosensibilisantes :

Comme c’est le cas des agrumes entre autres. Pas d’exposition au soleil ni aux ultra violets jusqu’à 8 heures après application de celles-ci, au risque d’une brûlure qui laisserait une tâche irréversible.

Hépatotoxiques :  

Quelques HE prises en surdosage ou sur le long cours, peuvent présenter un risque d’intoxication du foie.  (Lors d’un traitement sur plusieurs semaines ou plusieurs mois, tout comme pour la prise d’un médicament, il est toujours conseillé de faire des pauses. On appelle cela des « fenêtres thérapeutiques » qui seront  donc soit 5 jours sur 7 (2 jours de pause)  soit 3 semaines sur 4 (1 semaine de pause)

Neurotoxiques :

Certaines HE peuvent provoquer des symptômes de nausées, vomissements, somnolence, vertiges. Ces symptômes pouvant empirer jusqu’à, suivant  la dose administrée, des convulsions, perte de connaissance et même plus grave.

HE MENTHE POIVREE attention danger avec les bébés
huile essentielle de menthe poivrée

La menthe poivrée : Attention avec les bébés , danger !

Vous connaissez sûrement l’HE de menthe poivrée, celle que l’on utilise quand on se sent nauséeuse ou en cas de mal de mer, eh bien cette belle dame sous ses airs bienveillants, n’est pas une innocente. Elle est merveilleuse, oui mais pas avec tout le monde. Madame a ses préférences et elle peut être redoutable et dangereuse.

  • On ne la donne JAMAIS à un bébé de moins de 3 ans. Vous n’en prendrez pas non plus si vous devez côtoyer un petit  bout de chou car même à l’état de trace, elle peut provoquer des spasmes allant jusqu’à l’étouffement et cela peut être fatal pour le bébé.

Huile Essentielle de menthe poivrée : Une expérience personnelle

A mes débuts, j’ai à titre personnel fait une bêtise avec l’HE de menthe poivrée. Elle est réputée pour calmer les maux de tête et c’est effectivement très efficace. Comme je suis une migraineuse, j’ai testé.
Malheureusement la douleur étant très forte, j’en ai mis 2 fois dans la nuque, soit en tout 4 gouttes. Les effets se sont fait sentir très rapidement. Mon cœur s’est emballé, j’avais la tête dans le brouillard et l’impression d’étouffer. Je me suis fait très peur ce jour là.

Si j’avais lu correctement les conseils et contre indications, je n’aurais pas fait cette erreur.

Vous voyez un peu la puissance ? En réalité 1 goutte aurait suffit, avec un grand grand maximum de 2 gouttes. Inutile de vous dire que mon réflexe contrôle a démarré ce jour là.

Pour les mêmes raisons, elle n’est pas recommandable pour un asthmatique.

Ceci est juste un exemple.

Derniers conseils et mises en garde

Je ne rentre pas volontairement dans les détails ni dans les listes ou classifications des HE par risques ici. Dans différents articles qui suivront vous aurez tous ces renseignements.  Je vais souvent vous parler d’aroma donc je tiens à être parfaitement claire avec vous si ce sont vos premiers pas avec les HE.

Je me permets de vous conseiller d’acheter vos HE, vos HV et vos HA (hydrolats) dans les magasins spécialisés où vous pourrez glaner des conseils. Vous trouverez des sites internet sérieux connus et reconnus ou des petits producteurs, de préférence bio.

Les HE doivent avoir la mention HECT (chemotypée) c’est un peu comme sa carte d’identité. Elles doivent être conditionnées dans les flacons de couleur foncée.

J’ai déjà vu dans des HE dans magasins que je ne nommerai pas, où l’on trouve un peu de tout, de la décoration aux ustensiles pour jardin. Je vous déconseille fortement ce choix. On ne connaît ni la provenance, ni la qualité, ni ce que c’est vraiment.

N’hésitez pas à me contacter

Et enfin pour terminer, dès que vous avez une question ou un doute, n’hésitez pas à me contacter. Dans la fenêtre commentaire juste en bas de chaque article ou dans la page contact. Vous pouvez également demander conseil à un aromatologue. Vous pouvez aussi vous adresser à un pharmacien aroma ou à un médecin formé à l’aromathérapie si vous avez le bonheur d’en connaître un. Ils sont rares mais ils existent.

L’aromathérapie n’est pas dangereuse, elle est fabuleuse, étonnante et merveilleuse. D’une incroyable efficacité, sans effet secondaire dès lors qu’elle est pratiquée dans les règles de l’art et en conscience.

Allez ! une dernière anecdote

Sur un doigt qui a reçu un choc tellement violent qu’on le pensait cassé, j’ai appliqué de l’HE d’hélichryse italienne pure. J’ai effleuré doucement jusqu’à pénétration. (Ce doigt avait doublé de volume, ne pouvait plus bouger et était déjà tout bleu). Une compresse, une attelle improvisée et 30mn après ….. plus rien ! Plus de bleu et le doigt avait totalement dégonflé. La douleur était moins violente. Je vous jure que c’est vrai !

Cette HE, me suit partout dans mes déplacements, elle m’a sauvée dans bien des situations. C’est une merveille ! je vous en parlerai bientôt.

HE HELICHRYSE ITALIENNE
UNE MERVEILLE : L’HE D’HELICHRYSE ITALIENNE

Le propriétaire de ce doigt était totalement réfractaire à l’emploi des HE, il n’aimait pas du tout leurs odeurs. Un déni total ! Je vous laisse deviner la suite ? Il est totalement conquis !

Besoin d’en savoir plus ? Besoin d’une précision ? Envie que j’aborde un sujet particulier ?
Alors pas d’hésitation !

tout en bas de cet article tu as la case « commentaires »
Pour plus de confidentialité tu peux utiliser la fenêtre CONTACT

Et voilà. Merci d’avoir passé ce moment avec moi.

A bientôt

L’ensemble des conseils présents sur ce blog sont à titre d’information et de partage. Ils constituent des informations d’ordre général ne tenant pas compte de la situation personnelle de chacun, les résultats mentionnés n’étant donc pas garantis. Ils sont tirés des formations que j’ai suivies, de mes expériences, d’ouvrages et sites Internet de référence en homéopathie, aromathérapie et phytothérapie, pratiques sportives et spirituelles, thérapies alternatives entre autres. Toutefois, ces informations ne se substituent pas à un diagnostic ni une consultation auprès d’un professionnel de la santé qui doit être votre première démarche.  L’auteure de ce site se dégage de toute responsabilité quant à la façon dont ces informations seraient interprétées ou détournées par le visiteur de ce blog. L’auteure de cette page ne pratique à aucun titre une profession médicale et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs

Sources : Le guide de l’aromathérapie Aromazone – La dangerosité des HE de Aude Maillard Dr en pharmacie et Aromatologue – Centreantipoisons.be – Franceinfo – La compagnie des sens.

Sur quel réseau social préfères tu partager ? :)

A lire également

Un Commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.